(Vidéo) Benslimane: Inauguration de la 1ère école d’aviation en Afrique

La Morocco Aviation Private Academy (MAPA), installée à l’aéroport de Benslimane, est à même de répondre aux besoins grandissants dans le domaine du transport aérien aux plans national, arabe et africain, a souligné, mardi, le chef du gouvernement Saad Eddine El Othmani.

La MAPA, qui est le fruit d’un partenariat maroco-jordanien dans ce domaine, est en mesure de prodiguer une formation de qualité aux pilotes de ligne et aux techniciens de la maintenance aéronautique, qui apporteront, à coup sûr, une valeur ajoutée au transport aérien aux plans national et régional, a considéré El Othmani, en présidant l’inauguration officielle de ce site de formation.

L’Afrique aura besoin, dans les années à venir, de quelque 4.900 pilotes et d’un nombre important de techniciens, a-t-il fait observer, notant que 20% des étudiants de cette académie privée sont de nationalités étrangères, en grande partie de pays africains.

Ce projet académique, a-t-il dit, est en droite ligne de la stratégie annoncée par le roi Mohammed VI dans le dernier discours de la révolution du roi et du peuple dans le domaine de la formation professionnelle, de même qu’il intervient dans l’esprit du programme présenté lundi devant le Souverain et qui tend à mettre en la formation avec le marché de l’emploi.






Le gouvernement apportera le soutien nécessaire pour aider l’académie à accomplir sa mission, en ce sens que ce projet est en harmonie avec le plan d’accélération industrielle qui accorde une place centrale à l’automobile et à l’aéronautique, a-t-il promis. «Il est du devoir du gouvernement de présenter toutes les facilités aux investisseurs, particulièrement aux opérateurs dans les secteurs porteurs et intégrant les technologies d’avenir, à la lumière des besoins réels de l’emploi aux niveaux national, régional et international», a-t-il relevé.

La MAPA confirme, en outre, la volonté du royaume de «consolider la coopération avec les frères arabes et le partenariat avec l’Afrique, parce que le Maroc est un pays africain et fier de son appartenance africaine», a assuré le chef du gouvernement.

Il a exprimé sa satisfaction de l’obtention par l’académie de la licence nationale en matière de formation des pilotes de ligne et de l’agrément européen EASA pour les techniciens de la maintenance aéronautique, notant qu’elle est en cours de mise en conformité avec les standards européens pour les pilotes, ce qui élargira davantage les perspectives des lauréats.

El Othmani s’est, par ailleurs, félicité de l’excellence des liens de coopération existant entre le Maroc et la Jordanie, notamment dans le transport aérien, louant les efforts des staffs marocain et jordanien pour donner vie à ce projet.




Mohammed Fayyad Khawaldeh, directeur général de la Royal Jordanian Air Academy (RJA), a expliqué que l’adhésion de son établissement à ce projet, lancé en 2016, émane de sa conviction que le Royaume a un grand besoin en termes de pilotes et de techniciens, au regard de l’extension des activités de la compagnie nationale Royal Air Maroc.

La MAPA ambitionne d’attirer annuellement quelque 300 étudiants des pays arabes et africains, a-t-il expliqué, rappelant que ce projet mixte a nécessité un investissement d’environ 6 millions de dollars. La cérémonie d’inauguration officielle du site de formation s’est déroulée en présence de l’ambassadeur de Jordanie, d’ambassadeurs africains et du gouverneur de la province de Benslimane.

>> À lire aussi: