L’invraisemblable explication d’Aida El Menhali suite à son arrestation pour prostitution

Interpellé dans une villa à Marrakech pour prostitution début septembre, le chanteur émirati Ada El Menhali revient sur cette affaire avec une explication des plus délirante.

Le 8 septembre au soir, Eida El Menhali est arrêté pour prostitution. Il a été interpellé dans une villa à Marrakech, alors qu’il se trouvait en compagnie de onze personnes de nationalités émiratie et saoudienne et d’environ trente prostituées. Le procureur du roi du tribunal de première instance de Marrakech décide alors de poursuivre le chanteur et les personnes qui l’accompagnaient en état de liberté provisoire.

Eida El Menhali a ainsi quitté le territoire marocain. Il postera sur les réseaux sociaux une photo de lui dans un avion avec un message: «Arrivé à la maison des Zayed avec le drapeau des Emirats-Arabes-Unis».




Une affaire qui aura suscité l’indignation de ses compatriotes. À l’instar de Hussein El Jasmi et son frère qui n’ont pas tardé à publier une vidéo incriminant indirectement les femmes et les services de police marocains.

De son côté, après avoir longtemps nié son arrestation, Eida El Menhali change aujourd’hui de discours. Et cette fois-ci, l’explication est aussi improbable que culottée. Et pour cause.

Eida El Menhali était en train de tourner le clip de sa nouvelle chanson. Manque de bol, le chanteur ne disposait pas d’autorisation pour filmer à Marrakech. Il aurait même été surpris de voir débarquer la police et arrêter toutes les personnes présentes sur le “tournage”.

Tout s’explique n’est-ce pas? Un chanteur émirati, une villa à Marrakech, 30 jeunes femmes (certainement des figurantes) et un staff de près de 11 personnes de nationalités émiratie et saoudienne… Aucune allusion toutefois au matériel absent sur les lieux ni à l’heure tardive de tournage. Il s’agissait sûrement d’une simple improvisation. Ou pas !

-Plurielle-

>> À lire aussi: