Casablanca: Un brigadier contraint d’utiliser son arme pour appréhender quatre suspects

Un brigadier exerçant dans le corps urbain de la préfecture de sûreté de Casablanca a été contraint, mardi, de tirer une balle de sommation lors d’une intervention visant à interpeller quatre suspects impliqués dans un réseau criminel spécialisé dans le vol avec violence, et ce après qu’ils aient sérieusement mis en danger la vie des fonctionnaires de police à l’aide d’armes blanches.

Une patrouille de la police était intervenue pour arrêter les mis en cause qui étaient à bord d’un véhicule léger dans la zone de Lissasfa à Casablanca pour leur implication présumée dans des vols avec violence dans des quartiers résidentiels, indique la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN), précisant que les suspects, qui étaient en état d’ivresse et sous l’emprise de la drogue, ont brandi des machettes, ce qui a contraint le brigadier à utiliser son arme de service pour  tirer une balle de sommation.

 


Cette intervention a permis l’arrestation de trois suspects, la saisie des armes blanches utilisées lors de l’agression, d’une quantité de drogues et de comprimés psychotropes, ainsi que des téléphones portables probablement obtenus à travers des actes criminels.

Les mis en cause ont été placés en garde à vue à la disposition de l’enquête menée sous la supervision du parquet compétent, alors que les recherches et les investigations se poursuivent pour arrêter le quatrième individu soupçonné d’appartenir à ce même réseau criminel, conclut le communiqué.

>> À lire aussi: