Une réalisatrice marocaine demande le retrait de son film d’un festival en Palestine occupée

La réalisatrice Meryem Ben’mbarekde vient de demander le retrait de son film « Sofia » de la sélection du festival israélien de Haïfa.

Suite à la nomination à ce festival des films de trois réalisateurs marocains Najriss Nejjar, Nabil Ayouch et Meryem Ben’mbarek, l’antenne marocaine de BDS (Boycott, désinvestissement et sanctions) a menée une campagne appelant le boycott culturel de ces trois réalisateurs.





Meryem Ben’mbarek explique quant à elle avoir « appris la sélection de mon film Sofia au festival de Haïfa. J’en ai demandé le retrait. Ce sont des vendeurs internationaux qui se chargent de l’envoi des films en festivals, sans que le réalisateur ne soit impliqué dans ce choix ».

“Sofia est la voix de ceux qui n’ont plus de voix. Elle dénonce l’oppression et la domination du faible par le fort dans une société qui divise jusqu’au sein d’une même famille”, ajoute la réalisatrice. “J’espère que ce film permettra d’ouvrir le dialogue sur la société marocaine dans le respect et la bienveillance”, conclut-elle.

>> À lire aussi: