Paris: un adolescent de 15 ans poursuivi pour « apologie du terrorisme »

Âgé de 15 ans, un marocain a été déféré dimanche devant le parquet de Paris et devra s’expliquer devant la justice pour « apologie du terrorisme et outrage sur personne dépositaire de l’autorité publique ».

Samedi dernier, l’adolescent, « un mineur isolé » est rentré au commissariat du XIe arrondissement afin d’obtenir une place en foyer. Les policiers le dirigent vers un foyer d’accueil situé dans le IXe arrondissement.

À la sortie du commissariat, l’adolescent crache son chewing-gum sur la stèle érigée en mémoire d’Ahmed Merabet, un policier tué en 2015 par les frères Kouachi et crie à voix haute: « C’est bien fait qu’il soit mort ! Qu’ils crèvent tous ces policiers ».




Le jeune marocain doit être prochainement jugé. Jean-Michel Huguet, du syndicat de Police Alliance Paris, a déclaré: « outré qu’on salisse la mémoire d’un policier qui a fait un devoir exemplaire pour la France. On attend une peine exemplaire ».

>> À lire aussi: