Sanchez: le Maroc est « fondamental » en matière de contrôle de la migration

Le Maroc est un pays « fondamental » pour l’Espagne en matière de contrôle de la migration, a souligné lundi 3 septembre 2018 le président du gouvernement espagnol, Pedro Sanchez.

Lors d’un entretien à la radio Cadena Ser, Sanchez a assuré que  « Le Maroc est un pays sûr, un pays avec lequel nous sommes en train de collaborer -dans plusieurs domaines- et, pour nous, il est logiquement un pays fondamental en matière de contrôle de la migration ».

Le chef de l’exécutif espagnol a par ailleurs souligné que l’Espagne, qui fait face au vieillissement de sa population, est un pays qui a besoin d’une immigration « légale et ordonnée ».




Sanchez a, en outre, défendu sa décision d’accueillir les 630 migrants secourus en juin 2018 en Méditerranée par le bateau l’Aquarius, soulignant que cette initiative a constitué un appel à l’ensemble des pays de l’Union européenne (UE) pour traiter la problématique migratoire comme une « question européenne ».

Il a fait savoir que l’Espagne est actuellement en train de travailler avec les principaux pays de l’UE dans le but « d’institutionnaliser et normaliser » la répartition des migrants qui arrivent en Europe entre certains États de l’Union.

>> À lire aussi: