Pékin: Le Maroc engagé à améliorer le climat des affaires des investisseurs marocains et étrangers

Le Maroc est engagé à améliorer le climat des affaires pour les investisseurs marocains et étrangers afin de drainer davantage d’investissements vers le continent africain, et ce en droite ligne avec la politique africaine lancée par Sa Majesté le Roi Mohammed VI, a affirmé, lundi à Pékin, le Chef du gouvernement, Saad-Eddine El Othmani.

Recevant des responsables de plusieurs grandes sociétés chinoises qui disposent d’importants investissements dans le Royaume notamment dans les secteurs de la communication, de l’énergie et des infrastructures, El Othmani a souligné que le Maroc s’engage à réunir les conditions propices aux investisseurs marocains et étrangers, souhaitant au passage la bienvenue aux grandes entreprises chinoises ayant choisi le Maroc comme destination d’investissement.




Un communiqué du département du Chef du gouvernement indique que ces rencontres tenues en marge de la participation de El Othmani à la 6è Conférence des entrepreneurs chinois et africains à Pékin ont permis aux chefs d’entreprises chinoises de présenter leurs programmes d’investissement au Maroc et d’examiner les moyens favorisant leur développement, afin de promouvoir, encore plus, l’échange d’expertise et la création de postes d’emploi dans un esprit gagnant-gagnant.

De leur côté, les responsables de ces sociétés se sont félicité de la stabilité dont jouit le Royaume, des conditions d’investissement et de la qualité du capital humain, exprimant leur souhait de développer leurs projets et d’accompagner les grands chantiers que connait le Maroc, ainsi que diversifier leurs partenariats avec les acteurs économiques marocains, au service des intérêts des deux parties et en harmonie avec l’orientation africaine commune.

Ont notamment pris part à ces rencontres le ministre délégué auprès du ministre des Affaires étrangères et de la coopération internationale chargé de la coopération africaine, Mohcine Jazouli et le secrétaire d’Etat chargé de l’investissement, Othman El Ferdaous.




À voir aussi: