La France, les Etats-Unis, l’Italie et le Royaume-Uni sont «très préoccupés» par les combats à Tripoli

Les ambassadeurs et chargés d’affaires de la France, des Etats-Unis, de l’Italie et du Royaume-Uni se sont déclarés, jeudi, «très préoccupés» par les combats ayant eu lieu récemment à Tripoli et dans ses alentours, qui «déstabilisent la situation et mettent en péril la vie de populations civiles innocentes».

Dans une Déclaration conjointe publiée par le ministère français de l’Europe et des affaires étrangères, les ambassadeurs et chargés d’affaires soulignent que «toute tentative de compromettre la sécurité de la Libye est inacceptable et va totalement à l’encontre de la volonté du peuple libyen».

Ils mettent en garde contre «toute nouvelle aggravation de la situation» et appellent «toutes les parties à travailler ensemble pour rétablir le calme et entamer un dialogue pacifique».




Les ambassadeurs et chargés d’affaires, qui soulignent que «la communauté internationale suit de près la situation», réaffirment leur soutien Ghassan Salamé, Représentant spécial du Secrétaire général des Nations unies, qui «œuvre pour faciliter le dialogue au service d’une Libye unifiée, sûre et prospère».

«Le recours à la violence pour atteindre des objectifs politiques ne fera qu’exacerber les souffrances de la population libyenne et menacer la stabilité globale», insistent-ils en mettant l’accent sur la nécessité pour «les personnes qui nuisent à la paix, à la sécurité et à la stabilité de la Libye» de « rendre des comptes».

>> À lire aussi: