Anniversaire de SAR la Princesse Lalla Meryem, l’occasion de célébrer un engagement indéfectible en faveur de la femme et de l’enfant

La célébration de l’anniversaire de SAR la Princesse Lalla Meryem constitue une occasion idoine pour mettre en relief l’engagement fort et indéfectible de Son Altesse Royale en faveur de l’émancipation de la femme marocaine et l’épanouissement de l’enfant.

Cet événement heureux, fêté le 26 août de chaque année, vient célébrer la noblesse des actions menées sans relâche par SAR la Princesse Lalla Meryem afin de veiller à la préservation des acquis de la femme, tout en défendant les intérêts de l’enfance au Maroc, particulièrement celle en situation difficile.

Soucieuse du devenir de la femme marocaine, SAR la Princesse Lalla Meryem, Présidente de l’Union nationale des femmes du Maroc (UNFM), a présidé en mars dernier à Marrakech une cérémonie marquant la célébration de la Journée internationale de la femme.

A cette occasion, Son Altesse Royale a été nommée « Ambassadeur de bonne volonté » de l’Organisation de la Coopération islamique (OCI) afin d’agir dans des domaines aussi importants que l’autonomisation de la femme et la promotion des valeurs de la famille.

La célébration de la journée internationale de la femme a été marquée par la signature, lors d’une cérémonie présidée par SAR la Princesse Lalla Meryem, de deux conventions entre, d’une part, l’Union nationale des femmes du Maroc et, d’autre part, le ministère public et l’Agence Marocaine de Coopération Internationale (AMCI).




La première convention vise la création de cellules de prise en charge des femmes et des enfants au sein des tribunaux, tandis que la seconde convention porte sur le renforcement des capacités des cadres de l’UNFM en vue de promouvoir l’action de l’Union au niveau africain.

En effet, Son Altesse Royale est engagée depuis plusieurs années dans le combat pour la promotion des conditions de la femme et de l’enfant, en sa qualité de présidente, outre de l’Union nationale des femmes du Maroc, de l’Observatoire national des droits de l’enfant (ONDE).

C’est dans cet esprit que SAR la Princesse Lalla Meryem a présidé, en février dernier au Théâtre national Mohammed V à Rabat, la cérémonie de clôture de la rencontre organisée par ces deux institutions sous le thème : « Femme et enfant en situation de précarité ».

Un mois plus tôt, Son Altesse Royale a présidé au Centre de santé-Unité d’accouchement Zerktouni, Massira à Marrakech, l’opération de vaccination des enfants et la cérémonie de présentation du bilan de 30 années d’action au service du droit de l’enfant à la vaccination.

C’est grâce d’ailleurs à la haute sollicitude de SM le Roi Mohammed VI, et à l’implication effective de SAR la Princesse Lalla Meryem, que le Maroc a célébré en 2018 ses 30 ans de mise en œuvre du programme national d’immunisation sous le slogan « 30 ans au service du droit de l’enfant à la vaccination ».

Par ailleurs, le 3 décembre 2017, SAR la Princesse Lalla Meryem a présidé, au Théâtre national Mohammed V à Rabat, la cérémonie d’inauguration du Bazar de Bienfaisance du Cercle diplomatique, placé sous le Haut patronage de SM le Roi Mohammed VI.

Cette édition du Bazar diplomatique a été particulièrement marquée par la présentation en avant-première à SAR la Princesse Lalla Meryem du « Cercle international des enfants » qui compte environ 40 enfants âgés de 8 à 16 ans.

A paris, Son Altesse Royale, Ambassadrice de bonne volonté de l’UNESCO, a pris part en novembre 2017 à la cérémonie d’hommage rendue à Mme Irina Bokova, directrice générale de l’Organisation des Nations Unies pour l’Éducation, la Science et la Culture (UNESCO), au terme de son mandat à la tête de cette organisation.

En octobre de la même année, SAR la Princesse Lalla Meryem a représenté SM le Roi Mohammed VI aux travaux du Forum des dirigeants de la 39ème session de la Conférence générale de l’UNESCO, tenu au siège de l’Organisation à Paris.

Le Forum des dirigeants, auquel ont pris part de nombreux chefs d’État et de gouvernements, s’est tenu sous le thème « les objectifs de développement durable et le rôle de l’UNESCO dans le système multilatéral ».




L’engagement immuable et continu de SAR la Princesse Lalla Meryem en faveur de la cause de la femme et celle de l’enfant ne s’arrête pas là. Son Altesse Royale est également Présidente du Parlement de l’enfant, de l’Association marocaine de soutien à l’UNICEF et de la Fondation Hassan II pour les Marocains résidant à l’étranger.

Son Altesse Royale est aussi présidente d’honneur de plusieurs associations agissant pour le bien de l’enfance, en particulier l’Association d’aide et de soutien de l’enfant asthmatique, les « Bonnes œuvres du Cœur » et l’association « L’Avenir » des parents et amis des enfants atteints de cancer.

Ainsi, le parcours exceptionnel de Son Altesse Royale lui a valu la consécration de la presse nationale et internationale et la reconnaissance de nombreux responsables d’institutions agissant en faveur des droits des femmes et de l’enfant, une consécration de son grand dynamisme et de son dévouement noble pour la cause sociale.

En 2010, SAR la Princesse Lalla Meryem, en sa qualité de présidente de l’UNFM, avait reçu le Prix « Femmes Leaders Mondiales », une distinction internationale attribuée par l’association éponyme.

En reconnaissance de ses efforts, Son Altesse Royale la Princesse Lalla Meryem a aussi reçu en 2011 le prix « Méditerranée pour l’Enfance ». Ce prix a été décerné à Son Altesse Royale par la Fondation Méditerranée pour la paix, en signe de reconnaissance pour l’ensemble de ses œuvres et de ses actions en faveur de la protection des droits des enfants.

>> À lire aussi: