Fès: des policiers contraint d’utilisés les armes pour arrêter un individu recherché

Les éléments de la brigade de recherche et d’intervention relevant de la préfecture de police de Fès ont été contraints, samedi soir, de faire usage de leurs armes de service, lors d’une intervention sécuritaire pour appréhender un individu recherché pour des affaires de vol avec violence, et ce après avoir exposé les citoyens et les éléments de la police à un danger sérieux et imminent à l’aide d’une arme blanche.

Une patrouille de police était intervenue pour arrêter le suspect impliqué dans une attaque violente à l’aide d’une arme blanche, qui a opposé une résistance violente face aux éléments de la police, contraignant deux fonctionnaires de la police de tirer sept balles, dont deux de sommation, tandis que les quatre autres ont touché le mis en cause, indique la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN), précisant qu’à peine arrivé aux urgences de l’hôpital universitaire, le suspect a rendu l’âme.




Un agent de police, touché par les morceaux d’une septième balle au niveau de sa jambe, a été transféré à l’hôpital pour recevoir les soins nécessaires, poursuit la même source. La dépouille du défunt a été déposée à la morgue pour autopsie, alors qu’une enquête a été ouverte à ce sujet par le service préfectoral de la police judiciaire sous la supervision du parquet compétent en vue d’élucider les circonstances de cette affaire, souligne le communiqué.

>> À lire aussi: