(Vidéo) Affaire du Dr Mehdi Echafiî: « le médecin des pauvres » défend sa cause

Condamné par le tribunal de première instance de Tiznit à une amende de 30.000 DH pour injures et diffamation à l’encontre du directeur de l’hôpital de Tiznit, Mehdi Echafiî, le « médecin des pauvres » se confie et dénonce la corruption dans le secteur de la santé et se plaint du manque du matériel et de la mauvaise gestion des hôpitaux.








>> À lire aussi: