Plus de 70 élus limogés pour corruption

Le ministère de l’Intérieur a limogé 76 élus, dont des présidents de commune, des membres de conseils de province et de préfecture pour « manquements ».

Suite à la publication du rapport de la Cour des comptes présidé par l’ancien Premier Ministre Driss Jettou, ces 76 élus sont soupçonnés de corruption et font l’objet d’une procédure de licenciement.




Selon Assabah, les élus sont interdit de quitter le territoire puisqu’on leur reproche de nombreux dysfonctionnements concernant des projets lancés par le roi Mohammed VI.

Le rapport a révélé aussi que des responsables au sein des administrations fiscales et financières ont cédé à des prix très bas des terrains aux profit d’investisseurs marocains et étrangers.

>> A lire aussi: