(Vidéo) Affaire du Dr Mehdi Echafiî: « le médecin des pauvres » condamné pour injures et diffamation

Le Tribunal de Tiznit a condamné le Dr Mehdi Echafiî qui dénoncait la corruption au sein de l’hôpital Hassan Ier, à une amende de 30.000 DH pour injures et diffamation à l’encontre du directeur .

Des citoyens de différentes villes se sont rassemblées devant le tribunal en soutien au chirurgien pédiatre, surnommé « le médecin des pauvres » et une collecte de fonds été organisée afin de payer l’amende.









Le chirurgien a quant à lui profité de l’occasion pour réagir aux propos du ministre de la Santé Anas Doukkali qui a déclaré que « le Maroc a besoin de médecin comme lui et nous refusons sa démission mais son affaire avec le directeur de l’hôpital est une affaire devant la justice ».

« Dire que j’ai été poursuivi pour diffamation, et ignorer la vraie raison derrière ma condamnation c’est comme me demander de démissionner ou d’abandonner le secteur », lui a répondu le Dr Echafiî.

>> À lire aussi: