Jusqu’à 1.400 dirhams pour les femmes démunies

Le décret adopté en mai dernier qui réforme les aides au profit des femmes ne recevant aucune pension de la part de leur mari vient d’être publié au Bulletin Officiel (BO).





Il est prévu une aide mensuelle de 350 dirhams ainsi qu’une aide de 350 dirhams pour chacun des enfants à sa charge. Celle-ci sera versée par le Fonds de solidarité familiale, lit-on sur le BO.

Toutefois, l’aide est limitée à 1.050 dirhams, soit trois enfants au maximum, pour un total de 1.400 dirhams par famille.

Le législateur a également simplifié la procédure pour l’obtention de cette aide et inclus les enfants pris en charge ou adoptés pouvant bénéficier de cette aide.