Accès à Sebta: un quota pour les voitures marocaines

Les autorités marocaines ont limité le nombre de voitures autorisées à passer la frontière avec la ville de Sebta afin mettre fin aux embouteillages.

Des sources policières ont indiqué que seulement 500 véhicules par jour seraient autorisés à y pénétrer.




Cette nouvelle mesure vise à fluidifier la circulation via le passage frontalier, où la durée d’attente atteint parfois jusqu’à quatre heures rapporte l’agence EFE. Le Maroc a pris cette décision à l’encontre des propriétaires de voitures « pateras » dédiées à la contrebande.





Plusieurs kilomètres de bouchons ont été enregistrés au niveau du poste-frontière de Sebta, principalement à cause des véhicules dédiés à la contrebande.