Un incendie de forêt à l’Oukaimden totalement maîtrisé

L’incendie qui s’est déclaré samedi dernier dans la forêt d’Ourika relevant de la commune rurale de l’Oukaimden (province d’Al Haouz) a été totalement maîtrisé, le même jour, selon un communiqué de la Direction régionale des eaux et forêts et la lutte contre la désertification du Haut Atlas à Marrakech parvenu mardi à la MAP.

Malgré un contexte qui se profilait difficile avec un relief accidenté et des formations arborées extrêmement inflammables (essentiellement de pin maritime), les services de la Direction régionale du Haut-Commissariat aux eaux et forêts et de la lutte contre la désertification du Haut Atlas, de la Protection civile, des Forces auxiliaires, de la Gendarmerie Royale, des autorités locales ainsi que la population locale ont su, au bout de 5 heures, contenir l’incendie avec la célérité requise pour que ce feu de sol ne s’amplifie pas et reste maîtrisable, souligne le communiqué.




L’incendie a touché une superficie de plus d’un hectare, constituée de débris d’aiguilles de pin maritime qui forment une litière sur le sol avec quelques arbres léchées, précise la même source, ajoutant que la sensibilisation des visiteurs et des habitants à ce danger, et plus particulièrement des riverains des zones à risque, « est toujours nécessaire » pour limiter leur vulnérabilité ainsi que la probabilité d’un départ d’incendie.

Lors des Comités provinciaux et locaux, organisés durant le mois de mai dernier aux Cercles et Pachaliks relevant d’Al Haouz, l’action de la sensibilisation et la prévention contre les feux de forêts est au centre du plan d’action définie à l’échelon de la province. Des actions, entre autres, qui se conforment aux directives de la stratégie du Haut Commissariat aux Eaux et Forêts et à la Lutte contre la Désertification en matière de prévention et de lutte contre les feux de forêts.




Une mobilisation et une vigilance de tous les partenaires aux risques de feux de forêts est portée à son degré maximal durant cette période d’incendie.

>> À lire aussi: