MRE: les démarches administratives et juridiques « en tête des priorités »

L’assistance et l’appui des Marocains du monde dans leurs demandes administratives et procédures juridiques, y compris lors de l’acquisition d’un bien immobilier, sont en tête des priorités de la stratégie du ministère délégué chargé des Marocains résidant à l’étranger (MRE) et des Affaires de la migration, a affirmé le ministre de tutelle, Abdelkrim Benatiq.

« Tout membre de la communauté marocaine établie à l’étranger, qui s’estime lésé en raison de la non-conformité du produit acquis à la promesse de vente conclue, est en mesure de déposer sa réclamation auprès de la cellule de traitement des requêtes, logée dans notre département, qui l’étudie en collaboration avec les acteurs concernés », a-t-il assuré dans un entretien publié vendredi sur les colonnes du quotidien « L’Economiste ».




Le ministère délégué chargé des MRE et des Affaires de la migration est membre permanent du comité mixte chargé du suivi des dossiers de spoliation des biens immobiliers et fonciers, mis en place suite à une instruction royale, a expliqué M. Benatiq.

Ce comité, présidé par le ministère de la Justice et composé de représentants du département des Affaires étrangères, de la Conservation foncière et du Parquet général, a en effet pour principale mission « la réception et l’étude des requêtes émises dans ce cadre, en concertation avec les institutions judiciaires compétentes », a-t-il précisé, faisant savoir que ce comité se réunit à la demande du ministère de la Justice.

Le ministre a noté, par ailleurs, qu’une convention de partenariat a été signée entre son département et la Conservation foncière portant sur la mise en ligne de l’application mobile « Mohafadati », laquelle permet à ses utilisateurs, moyennant un code d’accès, d’être informés en temps réel de toute opération inscrite sur leurs titres de propriété.




Et d’expliquer que ce service numérique gratuit permet aux usagers de suivre à distance la situation et les formalités opérées sur leurs biens et titres fonciers, à travers un SMS ou un mail qu’ils reçoivent systématiquement une fois le traitement d’une demande introduite en ligne est effectuée sur le portail de l’Agence.

>> À lire aussi: