OMC: la Tunisie porte plainte contre le Maroc

La Tunisie a déposé une plainte à l’OMC, le 5 juillet dernier, à l’encontre du Maroc concernant les droits imposés sur les cahiers scolaires.

La Tunisie a exigé une ouverture de consultations dans le cadre de l’OMC au sujet des droits antidumping perçus par le Maroc sur les importations de cahiers scolaires originaires de Tunisie.




La Tunisie allègue que « le Maroc a agi de manière incompatible avec un certain nombre de dispositions de l’Accord antidumping de l’OMC ». Il s’agit de la première procédure de règlement des différends engagée par la Tunisie à l’OMC pour concurrence déloyale.

Suite à la pression exercée par des producteurs de cahiers scolaires marocains (Mapaf, Med Paper et Promograph), une enquête avait été lancée par le Maroc en 2017 qui a résulté par la mise en place de fortes taxes pour les cahiers tunisiens importés: 33,77% pour Sotipec et 51% pour Sotefi. Cette taxe qualifiée d’anti-dumping vient du fait que les producteurs tunisiens commercialiseraient moins chers leurs produits au Maroc que dans leur propre pays.




>> À lire aussi: