Fès: une femme poursuivie pour coups et blessures ayant entraîné la mort

Le service préfectoral de la police judiciaire de Fès a ouvert, mardi à Fès, une enquête judiciaire sous la supervision du parquet compétent pour élucider les tenants et aboutissants d’une affaire de coups et blessures à l’arme blanche entraînant la mort, impliquant une femme âgée de 36 ans.

Selon un communiqué de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN), les services de la préfecture de police de Fès avaient retrouvé, mardi dans la journée, la dépouille d’un individu âgé de 26 ans à Hay lamsalla à Fès, avec un coup profond au niveau du thorax ayant conduit à son décès immédiat, tandis que les enquêtes et les investigations ont permis l’arrestation de la prévenue dans la scène du crime.

La mise en cause a été placée en garde à vue à la disposition de l’enquête menée sous la supervision du parquet compétent, en vue de déterminer tous les tenants et aboutissants de cette affaire, ajoute la même source.

Sur une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux, montrant la scène macabre, la jeune femme avait expliqué qu’elle s’est vengée de l’homme: «Il m’a poignardée et violée, donc je l’ai poignardé pour de vrai», s’est-elle justifiée auprès de la foule. «Il m’a violée et les autorités ne m’ont pas rendu justice. J’ai déposé plainte auprès de la police, mais rien n’a changé donc je me suis vengée», avait-elle déclaré à la police.

>> À lire aussi: