Agressions sur l’autoroute de Bouskoura, trois individus arrêtés

Une bande de trois malfrats, qui opérait à la sortie de l’autoroute de Bouskoura, a été mise hors d’état de nuire. Ses membres tendaient des embuscades à des automobilistes qu’ils obligeaient à s’arrêter, avant de les agresser à l’arme blanche et les délester de leur bien.

Les trois malfaiteurs avaient pour habitude de placer des barrières et des pierres en travers de l’autoroute, pour obliger les automobilistes, dont l’arrivée imminente est annoncé par un guetteur, à s’arrêter avant de les attaquer à l’aide de sabres. Les malfaiteurs portaient des cagoules ce qui a rendu leur arrestation difficile.




Plusieurs plaintes ont été déposées, dont celle d’une famille marocaine résidant en Grande-Bretagne. Par peur, la victime a donné tous ces objets de valeur pour éviter d’être blessé par un des braqueurs qui tenait un sabre.

Lors d’un autre vol, les criminels ont tenté de sortir une fille de sa voiture pour la violer, elle a pu être secouru grâce à l’arrivée d’une autre voiture.

La gendarmerie royale a pu procédé à l’arrestation des trois malfrats suite à interpellation d’un des membre de la bande. Ce dernier a été dénoncé par ses voisins, étonné son train de vie trop élevé pour un jeune sans emploi. Une perquisition de son domicile a permis de trouver des tablettes, des portables ainsi que des sommes d’argents.




Le mis en cause a reconnu ses forfaits face aux enquêteurs et les a guidé jusqu’aux autres membres de la bande, âgés de 20 et 25 ans. Les trois accusés ont été transférés à la prison à la prison de Oukacha, à Aïn Sbaâ, en attendant l’ouverture de leur procès, où ils répondront de leurs actes.

>> À lire aussi: