Les 3 conditions d’Hervé Renard pour rester

Toujours populaire chez de nombreux supporters des Lions de l’Atlas, malgré l’élimination prématurée du Maroc dès le premier tour en Coupe du monde, Hervé Renard pourrait bien rester, à conditions que la FRMF réponde favorablement à ses doléances.





Partira, partira pas ? Le feuilleton Renard ne prendra pas fin de sitôt. Toujours plébiscité par les Marocains malgré l’élimination de ses poulains dès le premier tour de la Coupe du monde 2018 en Russie, le sélectionneur français pourrait bien rester coach des Lions de l’Atlas. Mais il a pour cela émis quelques conditions à la Fédération royale marocaine de football (FRMF), rapporte le quotidien Al Ahdath Al Maghribia dans son édition du week-end des 30 juin et 1 er juillet.

La première des conditions posée par Hervé Renard et le maintien du Directeur technique national sortant, Nasser Larguet, dont le mandat à la tête de la DTN prend fin ce samedi 30 juin.




Pour sa deuxième condition, Hervé Renard exige de la Fédé qu’elle lui donne plus de prérogatives pour pouvoir changer quelques têtes au sein du staff technique de la sélection. Le coach français espère, rapportent nos confrères, notamment se débarrasser de certains adjoints, tels que Mustapha Hadji, qui n’est plus en odeur de sainteté auprès de plusieurs joueurs clés de l’équipe nationale.

Enfin, Hervé Renard veut poursuivre son aventure avec les Lions jusqu’à la CAN 2019, tout en ayant la latitude de prendre, juste après, une décision concernant son aventure avec la sélection jusqu’à la fin de son contrat. Pour rappel, ce dernier court jusqu’en 2022, date de la prochaine Coupe du monde au Qatar. En attendant, les discussions sont en cours entre Hervé Renard et la FRMF. La réponse de cette dernière sera donnée en juillet, croit savoir Al Ahdath Al Maghribia.