Bourita: Le Maroc refuse les centres de rétention pour les migrants

Lors de la rencontre entre Borrell et Bourita, le ministre des Affaires étrangères marocain a opposé une fin de non-recevoir à la proposition du Conseil de l’Europe d’installer des centres de rétention dans certains pays du Maghreb. 




«La position du Maroc sur les centres de rétention est claire. Il la rejette et a toujours rejeté ce type de méthode pour la gestion du problème», a affirmé le ministre espagnol des Affaires étrangères lors d’un point de presse organisé par son homologue marocain à Rabat, rapporte l’agence EFE.

«Ce sont des solutions faciles et des mécanismes contreproductifs», a souligné Nasser Bourita. Le ministre des Affaires étrangères et de la coopération internationale du Royaume a plaidé en faveur du modèle de la «coopération», existant entre l’Espagne et le Maroc. «La question y est examinée dans sa globalité», a affirmé Bourita.




>> À lire aussi: