Moncef Belkhayat crée la polémique Mondial 2018/Boycott Maroc

Moncef Belkhayat, l’ancien ministre de la jeunesse et des sports, plus connu pour ses dérapages médiatique que pour ses réalisations, s’est à nouveau distingué via un tweet posté à l’occasion de la défaite du Maroc face à l’Iran (0-1).

Il a publié sur un tweet: «Tout le monde crie au scandale parce qu’un joueur a marqué contre notre camp dans un match de foot de manière involontaire. Personne ne dit rien quand on marque contre notre économie en détruisant des entreprises nationales et de l’emploi de manière volontaire. Cherchez l’erreur!».

Ce post a été supprimé juste après qu’un internaute lui a gentiment répondu: «Jamais vous auriez dû écrire ce tweet moralisateur, alors que vous étiez motus et bouche cousue depuis le 13/6. J’espère que vous profitez bien dans les loges VIP avec vos acolytes pour mater les matchs, bessaha, pitié, next time réfléchissez avant de la ramener».

>> À lire aussi: Message Aziz Bouhaddouz aux supporters des Lions de l’Atlas