Casablanca: 5 de prison pour une bande de voleurs à l’arme blanche

Trois jeunes hommes répondent, devant la Cour d’appel de Casablanca, pour association de malfaiteurs et infraction commise en bande organisée.




Lors de cette matinée du procès, la Cour a entendu les sept victimes d’agression et de vol. Les trois malfrats nient les charges retenues contre eux.

La première victime, une jeune fille, raconte à la Cour qu’elle descendait de sa voiture lorsqu’elle a été surprise par les trois individus armés de couteaux. L’un d’eux a pris violemment son sac à main pour y soustraire frauduleusement la somme de mille dirhams et son smartphone.

Une seconde victime explique, tout en montrant du doigt son agresseur, que le malfrat a mis un couteau au niveau de sa nuque et a exigé qu’elle lui donne tout. Elle lui a remis tout ce qu’elle avait sa chaîne en or, son smartphone et deux cent dirhams.

Toutes les victimes ont subi le même sort que les deux précédentes. Et toutes ont identifié les trois accusés devant la Cour. Et pourtant, les trois hommes continuent à nier les faits et affirment de ne les avoir jamais croisées.

Au vu des témoignages et des antécédents judiciaires des accusés, la Cour a condamné à cinq ans de prison ferme pour chacun des trois récidivistes.