Une vidéo jugée « attentatoire aux symboles de l’Etat algérien » diffusée à Bruxelles

Au Parlement européen, la journaliste d’origine algérienne Layla Haddad a adressé un message virulent au président Abdelaziz Bouteflika et son frère.

L’ambassade d’Algérie à Bruxelles a accusé la journaliste de «vomir sa haine de l’Algérie».

>> À lire aussi: Algérie: des politiques et des intellectuels appellent Bouteflika à « renoncer » à un 5e mandat