Martil: un coiffeur usurpe l’identité d’un fonctionnaire de la DGST

La police judiciaire de Martil a procédé, lundi, à l’arrestation d’un individu pour son implication présumée dans une affaire d’usurpation de fonction régie par la loi et d’escroquerie en prétendant être un intermédiaire dans des opérations de recrutement fictif dans les cycles de la sûreté nationale.

Le suspect, un coiffeur, âgé de 53 ans, a usurpé l’identité d’un fonctionnaire de la Direction générale de la surveillance du territoire national (DGST) afin de duper sa victime en lui faisant croire qu’elle allait passer le concours d’accès à la fonction de gardien de la paix moyennant une somme d’argent estimée à 11.000 dirhams, indique la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) dans un communiqué.

Le mis en cause a été placé en garde à vue à la disposition de l’enquête menée sous la supervision du parquet compétent, tandis que les vérifications auprès de l’ensemble des services de la police judiciaire à l’échelle nationale ont été effectuées afin de retrouver d’autres victimes éventuelles du suspect en usant du même mode opératoire, ajoute le communiqué.

Tout en réaffirmant que les concours d’accès aux cycles de la police sont soumis à des critères précis basés uniquement sur la compétence et la transparence ainsi que sur l’égalité des chances entre tous les candidats et candidates, la DGSN tient à préciser qu’elle veille à la bonne et ferme application de la loi à l’encontre de tous les individus qui commettent des actes d’escroquerie en prétendant être des intermédiaires dans des opérations de recrutement dans les rangs de la sûreté nationale, conclut la même source.

>> À lire aussi: Mohammadia: un homme de 35 ans arrêté pour sextorsion