Jorf El Melha: un policier contraint de brandir son arme de service pour l’arrestation d’un individu armé d’un couteau

Un policier en garde au siège du district de sûreté de Jorf El Melha a été contraint, lundi matin, de brandir son arme de service, sans l’utiliser, pour l’arrestation d’un individu armé d’un couteau et qui proférait des menaces et lançait des mots incompréhensibles, indique un communiqué de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN).

Les premiers éléments de l’enquête indiquent que cet individu (33 ans), qui avait suivi un traitement psychiatrique dans un établissement hospitalier spécialisé, a brandi une arme blanche alors qu’il était dans un état d’agitation suite à des conflits avec des personnes au sujet de l’exploitation d’un café, ce qui a semé la peur parmi des citoyens se trouvant au siège du district de sûreté, ajoute le communiqué, précisant que le policier a été contraint de brandir son arme de service pour dégager le danger que représentait cet individu.

Le mis en cause a été évacué vers l’hôpital pour une expertise médico-psychiatrique avant l’ouverture d’une enquête sur les circonstances de cet incident menée sous la supervision du parquet compétent, selon la même source.

>> A lire aussi: Mabrouka: un père de famille filme sa maîtresse dans des positions obscènes