Ouarzazate: la coupure d’électricité à l’hôpital n’a posé aucun danger pour l’enfant en bloc opératoire

La coupure d’électricité survenue, mercredi dernier, à l’hôpital Bougafer à Ouarzazate n’a représenté aucun danger pour la vie de l’enfant (Z.N), qui devait subir une opération chirurgicale, a assuré le ministère de la Santé.

Le jeune patient n’était pas encore relié aux appareils de réanimation et de respiration artificielle au moment de la coupure d’électricité, a précisé le ministère, dans une mise au point publiée mercredi par sa délégation provinciale de cette ville en réaction à des articles de presse sur ce sujet.

La panne a été réparée en peu de temps grâce à l’intervention du staff technique, affirme le ministère, notant que l’ensemble du matériel et équipements techniques de l’hôpital des spécialités Bougafer et de l’hôpital Sidi Hssain Bencer font l’objet d’un contrat de maintenance et de réparation. « De telles pannes peuvent se produire dans les plus grands blocs opératoires et sont maitrisables », souligne la même source, faisant savoir qu’il existe des alternatives médicales et techniques pour protéger le patient.

Le ministère attire l’attention des « parties ayant fait véhiculer ces allégations » sur la nécessité de prendre les précautions nécessaires et faire preuve de vigilance avant de publier de fake news de nature à même d’influencer négativement l’image et la réputation du système de santé auprès du citoyen.

>> A lire aussi: (Vidéo) France: moquée par le SAMU, elle décède peu après