Le WAC arrache un nul précieux face aux Sud-Africains de Mamelodi Sandowns

Le Wydad de Casablanca (WAC) a arraché, samedi à Pretoria, un précieux nul (1-1) face au club sud-africain de Mamelodi Sandowns lors d’un match du groupe (C) de la Ligue des champions d’Afrique de football.

Les locaux ont entamé la partie avec un pressing sur le camp des Rouge et Blanc, avec de longues balles dans l’espoir de bousculer la défense marocaine.

Profitant d’une hésitation dans la ligne de défense, les Sud-Africains ont réussi à ouvrir le score dès la troisième minute du jeu, suite à un but contre son propre camp de Cheick Ibrahim Camara.

La réaction des poulains du technicien tunisien Fouzi Benzari n’a pas tardé. Très entreprenant sur le côté gauche, l’attaquant wydadi Ismail El Haddad a mené une série d’attaques contre le camp adverse, qui ont failli se concrétiser à la huitième minute, suite à une tête de Nahiri.

A la 12è minute, le coach du WAC allait être contraint de procéder à un changement capital dans sa ligne de défense suite à une blessure de son défenseur central, Attouchi.

Malgré un manque de fraicheur physique palpable, les joueurs du WAC n’ont pas perdu espoir, multipliant les attaques qui allaient donner lieu au but de l’égalisation à la 20è minute par l’entremise d’El Haddad, bien servi par Ounajem du côté droit.

Cette égalisation a permis au WAC de reprendre le match en main, avec un recul des Sud-Africains. Ounajem a failli donner l’avantage à son club à la 26è minute suite à une attaque éclaire du flanc droit.

Les joueurs du WAC ont négocié le reste de la première partie avec une grande sérénité en particulier au niveau du milieu de terrain, conduit avec beaucoup de tact par Salaheddine Saidi et Brahim Nakach.

>> A lire aussi: (Vidéo) les joueurs du Raja Casablanca agressés après une défaite

En deuxième période, les Sud-Africains se sont montrés plus agressifs, multipliant les attaques dangereuses.

La défense wydadie, bien regroupée autour d’Aarab, a réussi à repousser les assauts sud-africains. Le gardien de but Kharroubi a été contraint de sortir le grand jeu à plusieurs reprises face aux redoutables attaquants du Mamelodi Sandowns.

Face aux attaques de plus en plus dangereuses des Sud-Africains, les Rouge et Blanc se sont repliés, érigeant un bloc infranchissable.

Dans les cinq dernières minutes du match, les attaquants du Mamelodi Sandowns ont profité du repli du WAC pour imposer une domination quasi-totale sans pour autant parvenir à prendre le meilleur sur une défense wydadie très compacte.

Les attaques sud-africaines allaient se poursuivre jusqu’au dernier sifflet de l’arbitre, marquant la fin de la partie sur le score de 1-1, un résultat qui permet aux Marocains d’entamer leur nouvelle campagne africaine sous de bons auspices.