France: Un étudiant marocain expulsé, 15 jours avant le début des examens

Un étudiant marocain de 24 ans, Mouad Aktaou, a été arrêté et expulsé à Casablanca lundi, 15 jours avant le début des examens.
Le jeune homme, qui étudie en France depuis cinq ans, préparait une licence d’administration économique et sociale,à l’université de Pau, dans les Pyrénées-Atlantiques.
Mouad se savait sous le coup d’une expulsion et était même assigné à résidence depuis décembre dernier mais espérait pouvoir valider sa licence.
De nombreux professeurs et étudiants de l’université s’insurgent contre cette expulsion et lui ont manifesté son soutien.
« La manière dont cela s’est déroulé qui choque, témoigne Cyrille Marconi, enseignant-chercheur. Ils sont venus le chercher et l’ont interpellé sans qu’il puisse prendre des affaires ou de l’argent ».
« Pour nous, chaque étudiant.e inscrit.e à l’université bénéficie d’un droit identique à suivre sa scolarité jusqu’au bout quelle que soit sa nationalité. Nous ne pouvons tolérer que Mouad en passe d’obtenir sa licence se trouve brutalement privé de la possibilité de poursuivre ses études comme il l’entend », ont-ils fait savoir via un communiqué.
« Aujourd’hui, on met en péril mon avenir. J’ai bien prouvé que j’étais assidu et un étudiant qui méritait de rester. »  Mouad Aktaou

Mouad entend faire respecter ce droit et déposer un nouveau recours pour pouvoir revenir et passer ses examens.

>> A lire aussi: France: Plusieurs dizaines de milliers de manifestants font « la fête à Macron »