Casablanca: des concerts et une exposition pour célébrer les arts africains

L’association marocaine « Afrikayna » a lancé, mercredi à Casablanca, la « Semaine des arts africains », avec un programme diversifié, dont des concerts, une exposition d’instruments de musique et des débats.

Baptisée «la semaine 5:2» en référence aux cinq ans de l’organisation et aux deux premières années opérationnelles de Africa Art Lines, cette manifestation ambitionne de contribuer au développement et au renforcement des axes d’échanges interculturels et artistiques entre le Maroc et les pays du continent.

Selon les organisateurs, cette initiative qui se tient du 2 au 6 mai au Boultek, centre de musiques actuelles, propose un tour d’horizon de l’ensemble des activités de l’association en présence d’artistes, de professionnels et de partenaires du Maroc, du Sénégal, du Mali, de Côte d’Ivoire, du Cameroun et d’Afrique du Sud.

Au programme de cet événement artistique figurent une exposition d’instruments du continent intitulée « L’instrumenthèque d’Afrique », des tables rondes organisées sous des thématiques telles que « la valorisation des instruments de musique traditionnels d’Afrique », « Musique et modes de consommation : entre traditions et formats numériques » et « La mobilité artistique en Afrique : opportunités et limites ».

>> A lire aussi: (Vidéo) Tourisme: une semaine au Maroc

« La semaine 5:2 » propose également la 4ème édition de la master class «Casablanca Drum’N’Bass», offrant des ateliers de formation et d’échange dédiés aux musiciens, ingénieurs du son et producteurs, relève l’association, ajoutant qu’elle connaîtra également la création de la première étape de « Mbokka Project », une résidence musicale réunissant des artistes confirmés venus de plusieurs pays africains, dont le Maroc.

Par ailleurs, cette manifestation culturelle sera marquée par le lancement du deuxième appel à projet 2018 de Africa Art Lines, un fonds permettant aux artistes et opérateurs culturels porteurs de projets artistiques communs entre le Maroc et les pays d’Afrique de bénéficier de bourses de mobilité pour la prise en charge des frais de voyage.