Premières Assises Francophones de l’évaluation environnementale

La ville de Casablanca abritera, du 2 au 5 mai, les premières Assises Francophones de l’Évaluation Environnementale et Sociale, auxquelles prendront part des représentants de départements ministériels et des experts de plusieurs pays de l’espace francophone.

Initié par le Secrétariat d’État chargé du Développement Durable et l’Institut de la Francophonie pour le Développement Durable (IFDD), ces Assises ont pour objectifs de réaliser une analyse comparative des politiques, des ressources et opportunités, et de disposer d’une cartographie et de données statistiques fiables pour élaborer des stratégies et des plans d’action d’optimisation de la performance de l’évaluation environnementale au niveau des pays, souligne le Secrétariat d’État, dans un communiqué.

Ces assises vont permettre de dresser la situation et de dégager les perspectives de l’évaluation environnementale et sociale dans les États et gouvernements membres de l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF), ajoute-t-on de même source.

Elles permettront également la finalisation collective des fiches d’information disponibles sur les dispositifs réglementaires, juridiques et institutionnels, ainsi que les procédures, outils, directives et guides, outre le nombre et la nature de projets et études d’impacts réalisés et les meilleures pratiques de sauvegarde environnementale et sociale au sein de ces pays.

>> A lire aussi: (Vidéo) Après la police de l’environnement, voici la police de l’eau!

Une visite est prévue à la ville verte de Bouskoura en marge de cet événement initiée dans le cadre du programme quadriennal (2019- 2022) d’appui au renforcement des capacités en évaluation environnementale et sociale dans les pays de l’espace francophone, élaboré par l’IFDD, organe subsidiaire de l’organisation internationale de la Francophonie (OIF).