Un journal colombien met avant l’apport du Maroc à l’enrichissement de la culture colombienne

Le journal colombien à large audience « El Nuevo Siglo » a mis en avant l’apport du Maroc à l’enrichissement de la culture en Colombie, à travers le legs de la civilisation arabo-musulmane d’Al Andalus.

En effet, c’est grâce au Maroc que la Colombie a fait la découverte du patrimoine artistique et culturel des civilisations arabo-musulmane et gréco-romaine, par le biais de l’empire espagnol, a ajouté « El Nuevo Siglo » dans un article, publié samedi.

Après avoir mis l’accent sur le rôle stratégique que jouent le Maroc et la Colombie, au niveau de leurs continents respectifs, grâce à leur position géographique, la publication a mis en exergue les « affinités culturelles » que partagent les deux pays.

>> A lire aussi: Quand France 2 parle du tourisme marocain

Les sociétés marocaine et colombienne sont connues pour leur ouverture sur toutes les expressions artistiques et musicales contemporaines, a ajouté le journal, rappelant le succès du récital donné récemment à Bogotá par le pianiste marocain, Marouan Benabdellah, à l’initiative de l’ambassade du Royaume dans ce pays sud-américain.

Grâce à sa belle prestation au cours de laquelle il a interprété plusieurs morceaux de célèbres compositeurs de la musique arabe classique, le jeune pianiste marocain, reconnu mondialement pour son talent, a permis aux mélomanes colombiens, qui l’ont chaleureusement applaudi, de découvrir la richesse du répertoire arabe classique souvent méconnu, a encore ajouté « El Nuevo Siglo ».