Le Hamas accuse l’Autorité palestinienne d’avoir voulu tuer le PM palestinien

Le mouvement Hamas, qui dirige la bande de Gaza, a accusé samedi des dirigeants de l’Autorité palestinienne d’être derrière la tentative d’assassinat du Premier ministre, Rami Hamdallah le 13 mars dernier.

Le chef du gouvernement palestinien se trouvait dans la bande de Gaza au moment où une explosion est survenue à proximité de la route qu’empruntait son convoi. Le président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas a accusé le mouvement Hamas d’être responsable de cet attentat.

Le porte-parole du ministère de l’Intérieur du Hamas à Gaza, Eyad al Bozom a déclaré lors d’une conférence de presse samedi que trois officiers supérieurs de l’Autorité palestinienne avaient organisé l’attentat, des accusations rejetées par l’Autorité palestinienne.

>> A lire aussi: Gaza: trois Palestiniens tués par des tirs israéliens

Le ministère gazaoui de l’Intérieur a de son côté présenté, samedi, des aveux vidéo de quatre homme qui, selon lui, faisaient partie d’une cellule guidée par les trois officiers de l’Autorité palestinienne.

La tentative d’assassinat de Rami Hamdallah a fait capoter les efforts visant à mettre fin aux divisions entre les deux principaux groupes palestiniens, le Hamas, qui domine Gaza, et le Fatah de Mahmoud Abbas, principal mouvement derrière l’Autorité palestinienne qui a son siège en Cisjordanie occupée par Israël.