M. Benchemach souligne l’importance qu’accorde le Maroc pour diversifier ses partenariats dans le cadre de la coopération Sud-Sud

Le président de la Chambre des conseillers, Hakim Benchemach, a souligné, mercredi 25 avril à Rabat, l’importance qu’accorde le Maroc pour la diversification de ses partenariats dans le cadre de la coopération Sud-Sud.

Lors d’entretiens avec le président du parlement d’Amérique latine et des Caraïbes, Elias Castillo, M. Benchemach a rappelé la visite effectuée par le Roi Mohammed VI à certains pays d’Amérique Latine en 2004, ayant ouvert des perspectives prometteuses de coopération avec les pays de cette région.

Il a, dans ce sens, appelé à saisir les importantes opportunités de coopération avec ces pays, relevant que la signature du mémorandum d’entente avec ce groupement parlementaire continental vise à établir des canaux de communication et d’interaction parlementaire, à travers l’échange de visites, d’expertises, d’expériences, d’informations et de documents entre les deux parties, et traduit l’émergence d’une prise de conscience servant les intérêts des peuples des deux régions, notamment à la lumière des mutations accélérées et successives que connait le monde.

Dans ce cadre, il a noté que le parlement marocain a franchi d’importantes étapes pour la mise en place du Forum parlementaire Afrique-Amérique latine, en tant que cadre référentiel d’action commune et d’espace de dialogue, et un mécanisme pour défendre et faire entendre la voix des peuples africains, d’Amérique latine et des Caraïbes dans les différentes manifestations parlementaires, mais aussi pour relever les défis communs.

Pour sa part, le président du parlement d’Amérique latine et des Caraïbes s’est félicité de la position qu’occupe le Maroc dans son environnement régional, mettant en exergue la place privilégiée du Maroc sur cet échiquier lui permettant de jouer un rôle primordial pour le rapprochement entre les pays arabes, d’Afrique et d’Amérique latine, d’être une passerelle de communication entre les deux régions et une plateforme solide pour construire un avenir commun.

>> A lire aussi: Le monde arabe et l’Amérique-Latine, un passé commun grâce à l’expérience de l’Andalousie

De même, M. Castillo a salué la signature du mémorandum d’entente entre les deux Chambres du parlement marocain et le parlement d’Amérique latine et des Caraïbes, mettant l’accent sur la valeur ajoutée que portera la Chambre des conseillers, vu la multiplicité de ses composantes, au niveau de la coopération entre le Maroc et le parlement d’Amérique latine et des Caraïbes.

Il a, en outre, souligné que la qualité de membre observateur auprès du parlement d’Amérique latine et des Caraïbes du parlement marocain constitue une étape historique et lui permettra de défendre ses causes nationales et d’exposer ses positions autour de questions d’ordre régional et international.

Le responsable s’est aussi félicité de l’initiative du parlement marocain de créer un Forum parlementaire Afrique-Amérique latine, exprimant la disposition du parlement d’Amérique latine et des Caraïbes à opérationnaliser cette initiative qui permettra de raffermir davantage les liens entre les peuples d’Amérique latine et d’Afrique.