Le parlement marocain et le parlement d’Amérique latine et des Caraïbes conviennent d’établir des canaux de communication et d’interaction

Le parlement du Royaume du Maroc et le parlement d’Amérique latine et des Caraïbes ont signé, mercredi à Rabat, un mémorandum d’entente visant à établir des canaux de communication et d’interaction parlementaire, à travers l’échange de visites, d’expertises, d’expériences et des informations et documents entre les deux parties.

Signé par les présidents des chambres des conseillers et des représentants, respectivement Hakim Benchamach et Habib El Malki et le président du parlement d’Amérique latine et des Caraïbes, Elias Castillo, le mémorandum d’entente prévoit l’activation de la qualité de membre observateur permanent auprès du parlement d’Amérique latine et des Caraïbes au profit des deux chambres du parlement marocain, avec tous ce qui en découle en terme de droits et d’obligations pour le parlement marocain, tel que stipulé dans le règlement intérieur du parlement et d’Amérique latine et des Caraïbes, ainsi que les conditions de participation prévues.

En application des dispositions de ce mémorandum, le parlement marocain désigne une section parlementaire (trois membres) auprès du parlement d’Amérique latine et des Caraïbes.

>> A lire aussi: Le monde arabe et l’Amérique-Latine, un passé commun grâce à l’expérience de l’Andalousie

La signature de ce mémorandum s’inscrit conformément aux liens d’entente, d’amitié et de coopération unissant le Maroc et les pays d’Amérique latine et des Caraïbes et en reconnaissance des efforts déployés par le Royaume du Maroc et les pays membres au parlement d’Amérique latine et des Caraïbes pour le renforcement de la construction démocratique, la consolidation des droits de l’Homme et l’égalité des sexes, et pour la diffusion des valeurs de la tolérance et de la paix.

Ce mémorandum d’entente vise à resserrer les relations d’amitié et de coopération entre les deux institutions législatives et à tirer profit des opportunités offertes dans les domaines politiques, économiques et culturels.