(Vidéo) Agadir: des chiens errants abattus

Plusieurs de nos abonnés et internautes témoignent d’actes de maltraitances envers les animaux, en particulier les chiens errants dans les environs de la ville d’Agadir.

La ville berbère, située sur la côte, doit accueillir les 17 et 18 avril une commission d’inspection de la Fédération internationale de football (FIFA) dans le cadre de la candidature du Maroc à l’organisation de la Coupe du monde 2026 de football.

De nombreux habitants de la région ont témoignés via les réseaux sociaux, vidéos et photos à l’appui, que des hommes armés de fusil patrouillent depuis quelques semaines, dans les rues des environs d’Agadir, pour abattre les chiens errants.

« J’ai assisté à une capture par des pêcheurs du village qui ont traîné un chien sur plusieurs mètres dans un filet. Mais maintenant, ils tirent à vue et récupèrent les cadavres pour qu’on ne prenne pas de photos. Je n’ose même plus sortir le soir, c’est mal éclairé, ça peut tirer de n’importe où. Et les gens n’osent rien dire, sinon la police viendra sonner à leur porte » déclare, une résidente du village de Tamraght, à 15 kilomètres au nord d’Agadir au site 20minutes.

Please share« Aux autorités marocaines »Tonite from 00:00 to 2:00 hunters from caïd with the presence of the…

Posted by Roberta Ait Baadi on Saturday, April 7, 2018

>> A lire aussi: Essaouira: un touriste anglais zoophile mordu au pénis par une chienne

Il s’agit de l’abattage de chiens errants, tués par balles, rapporte la presse sur le web. Cette pratique, principalement adoptée par les autorités pour des raisons sanitaires et sécuritaires, n’est pas une première dans le royaume, surtout après le démembrement d’une fillette par un chien.

Le Maroc et d’autres pays, comme la Russie, la Chine… mettent en place des campagnes régulières d’abattage des animaux errants, sans que cela change fondamentalement leur nombre, ni le risque de transmission de maladie, notamment la rage, qui fait une vingtaine de morts par an dans le pays.

Il est vrai que les chiens errants peuvent représenter une menace. Mais ce massacre est-il vraiment la solution?