Le Nigeria souhaite bénéficier des politiques marocaines en matière de gestion des ressources en eau

Le Nigeria souhaite bénéficier de « l’expérience réussie » des politiques marocaines en matière de gestion des ressources en eau, a indiqué, lundi à Rabat, le ministre des Ressources en Eau de la République du Nigeria, Suleiman Hussein Adamu.

Lors d’entretiens avec la secrétaire d’État chargée de l’Eau, Charafat Afailal, M. Adamu a salué le « rapprochement considérable » entre le Maroc et le Nigeria, à la lumière de la signature de plusieurs accords relatifs au méga-projet du Gazoduc Nigeria-Maroc, à la coopération dans le domaine des engrais et au projet porté par le Groupe OCP pour la prospection et la valorisation des réserves de phosphates existant dans plusieurs Etats du Nigeria.

Rappelant la visite de SM le Roi Mohammed VI à Abuja au cours de laquelle les deux pays ont procédé à la conclusion de plusieurs accords dans différents domaines, le ministre nigérian a mis en avant l’engagement du Royaume en faveur du développement des infrastructures hydriques et les mesures prises pour une gestion durable des ressources en eau.

Il a, par ailleurs, souligné la nécessité de coopérer étroitement avec le Maroc dans le domaine des nouvelles techniques d’irrigation, notamment pour ce qui est des projets de la petite et moyenne irrigation, notant que le Nigeria porte un grand intérêt pour la promotion de l’accès à l’eau et l’approvisionnement du monde rural, avec l’objectif de faire face aux périodes de sécheresse.

Pour sa part, Mme Afailal, a indiqué que la coopération entre le Maroc et le Nigeria, qui constitue l’illustration parfaite de la nouvelle dynamique que connaissent les relations bilatérales, s’inscrit dans le cadre des orientations du Souverain, pour une coopération sud-sud solide et agissante avec les pays africains.

Elle a de même fait part de la volonté de mettre à la disposition du Nigeria l’expertise de la politique marocaine de l’eau « fondée sur l’anticipation et le contrôle des ressources hydriques », en vue d’échanger les bonnes pratiques, en particulier dans les domaines de la généralisation de l’approvisionnement en eau potable, de l’agriculture irriguée et de la politique de construction des barrages qui a permis au Maroc de mobiliser d’importantes ressources en eau et en a fait un modèle réussi.

>> A lire aussi: L’eau en bouteille contaminée par des particules de plastique dans plusieurs pays

Mettant en avant la batterie de mesures entreprises par le Royaume pour la gestion durable de ses ressources hydriques, Mme Afailal a rappelé les principaux axes du programme de développement et de gestion des ressources hydriques du Maroc, basés sur l’aménagement des ressources et la rationalisation de leur utilisation, tant au niveaux de la consommation que de l’irrigation.

La secrétaire d’État a appelé à la synergie des efforts et au soutien de toutes les initiatives visant à promouvoir la sécurité et l’intégrité hydriques entre les deux Etats, notamment à travers le renforcement de la coopération dans ce domaine, grâce à la mise en œuvre de projets durables, transparents et résilients aux effets des changements climatiques, à la lumière des recommandations de la COP22.

A l’issue de ces entretiens, une séance de travail élargie a été tenue entre les deux parties dans la perspective de développer la coopération bilatérale dans le domaine de la gestion intégrée des ressources en eau, suite aux débats soulevés en matière de gestion de l’eau dans le continent africain, lors de l’organisation par le Royaume de la COP22.

Paris (France)
Today
Sunny
Wind : 2.8 km/h
Humidity : 42%
29°C
  • Monday Tomorrow 25 °C
  • Tuesday   27 °C
Weather Layer by www.BlogoVoyage.fr