Casablanca: l’Académie de conduite de camions en sécurité voit le jour

L’Académie de conduite de camions en sécurité (ACCES) a été inaugurée, lundi, à Casablanca, en vue de renforcer l’employabilité des jeunes dans le secteur du transport et contribuer à la réduction de son impact environnemental.

Inaugurée à l’Institut spécialisé dans les métiers de transport routier (ISMTR) relevant du réseau de l’Office de la formation professionnelle et de la promotion du travail (OFPPT), ce projet vise à former les jeunes et conducteurs professionnels à la conduite « défensive, économique et respectueuse » de l’environnement de différents types de camions et de bus.

La cérémonie du coup d’envoi a s’est déroulée en présence des représentants des partenaires du projet, à savoir le secrétariat d’Etat chargé de la formation professionnelle, l’OFPPT, l’USAID, le groupe Volvo et l’Organisation des Nations Unies pour le développement industriel (ONUDI).

« En proposant des équipements de pointe, un programme de formation spécialisé et des formateurs bénéficiant d’un perfectionnement technique et pédagogique, ce projet public-privé vise à doter les jeunes de compétences renforçant leur capacité d’insertion sur le marché du travail », a souligné à cette occasion Abdellatif El Bouch, secrétaire général du secrétariat d’État chargé de la formation professionnelle.

Mêlant modules théoriques et pratiques, le programme de formation de l’Académie Acces intégrera également des compétences transversales telles que la communication professionnelle et l’initiation au service client, tout en mettant l’accent sur la conduite sur la route, a-t-il détaillé, ajoutant que les bénéficiaires auront par ailleurs accès à des services d’insertion, afin de faciliter le développement de leur projet professionnel et leur intégration sur le marché de travail.

De son côté, Loubna Tricha, directrice générale par intérim de l’OFPPT, a réaffirmé l’engagement de l’Office « à accompagner toutes les initiatives publiques et privées visant à renforcer l’employabilité des jeunes et les compétences des chauffeurs professionnels dans la conduite en sécurité ». L’Académie Acces, d’une capacité d’accueil de 500 places pédagogiques, devra doter la filière « Conduite de camions en sécurité » d’un centre d’excellence répondant aux exigences du secteur du transport et logistique, a-t-elle espéré.

>> A lire aussi : Le Maroc met en place une batterie de mesures afin de lutter contre le chômage

Pour Johan Reiman, représentant du groupe Volvo, « cette formation réduira indubitablement le nombre d’accidents de la route », faisant état de « la fierté » de sa société « d’appuyer le gouvernement marocain dans cette initiative ». « En formant la main-d’œuvre locale, nous pourrons également contribuer à la croissance économique durable des pays au sein desquels le groupe Volvo est implanté », a-t-il estimé. Dans son discours, Dana Mansuri, directrice de mission de USAID Maroc, a souligné l’importance de s’associer à la fois avec les secteurs privé et public, dans le de concevoir des solutions à d’importants défis, tels que la sécurité routière et l’employabilité des jeunes.

Mme Mansuri s’est dite « très heureuse » d’être témoin à nouveau de l’union fructueuse du gouvernement marocain et du secteur privé, se félicitant de l’engagement des deux parties à « innover et à combiner leurs ressources et expertise pour accompagner les jeunes face aux défis socio-économiques ». Le projet Acces représente le second partenariat noué entre le gouvernement, USAID, le groupe Volvo et l’ONUDI. Le premier du genre a consisté en la mise en place de l’Académie Engins lourds et véhicules commerciaux (AGEVEC) au sein de l’Institut Mohammed VI de formation dans les métiers du bâtiment et des travaux publics à Settat.