Le Maroc réaffirme sa position soutenant la stabilité du Liban et la préservation de son intégrité territoriale

En application des Hautes instructions de SM le Roi Mohammed VI, une délégation marocaine conduite par le ministre délégué auprès du Chef du gouvernement, chargé de l’Administration de la Défense nationale, Abdellatif Loudiyi, a pris part à la Conférence de Rome II sur le soutien à l’armée et aux forces de sécurité libanaises, tenue, jeudi dans la capitale italienne, sous le thème « Le Liban, bâtir la confiance: une sécurité viable pour le pays et la région ».

Dans une allocution à l’occasion de cette conférence internationale, M. Loudiyi a réaffirmé la position du Royaume du Maroc, qui était membre du comité tripartite de l’Accord de Taëf, soutenant la stabilité du Liban et la préservation de son intégrité territoriale et sa souveraineté nationale.

Le Maroc, sous la conduite éclairée de SM le Roi Mohammed VI, ne cesse d’exprimer, a-t-il rappelé, dans tous les fora internationaux son soutien à toutes les initiatives de la communauté internationale visant le maintien de la paix et de la sécurité internationales, ainsi que la préservation de l’unité territoriale et nationale des peuples.

De ce fait, et au vu des liens de fraternité ancestrale et solide l’unissant à la République libanaise sœur, le Royaume du Maroc réitère, a-t-il ajouté, sa disposition à partager son expérience avec le Liban dans les domaines ayant trait au renforcement des compétences, aux entraînements militaires, à la sécurité des frontières ainsi qu’en matière de lutte contre le terrorisme, en vue de permettre à ce pays frère de relever les défis auxquels il fait face.

M. Loudiyi a réaffirmé dans ce sens la disposition du Maroc à examiner les moyens d’asseoir les bases de cette coopération avec le Liban pour le renforcement des compétences de l’armée libanaise en tant que principal garant de la stabilité de ce pays et de la préservation de son intégrité territoriale.

>> A lire aussi: (Vidéo) Attentat à la voiture piégée au Liban: un responsable du Hamas blessé

Il a également saisi cette occasion pour exprimer la solidarité constante du Maroc avec la république libanaise sœur pour relever l’ensemble des défis sécuritaires, y compris la lutte contre le terrorisme qui menace sa stabilité et sa sécurité.

« Dans ce cadre, on ne peut que saluer les efforts importants menés par l’armée libanaise en vue de garantir la stabilité intérieure, de renforcer la sécurité des frontières et de lutter contre le terrorisme », a affirmé le ministre délégué, tout en louant les efforts internationaux pour le renforcement des capacités des institutions sécuritaires libanaises afin de leur permettre de s’acquitter au mieux de leurs missions.

M. Loudiyi a également salué le rôle agissant que joue la Force intérimaire des Nations Unies au Liban (FINUL) en coordination avec les forces armées libanaises en vue de renforcer la sécurité et la stabilité dans l’ensemble du territoire national libanais conformément aux résolutions du Conseil de sécurité.

Dans le cadre des efforts visant à atténuer l’impact des effets de la crise syrienne sur les pays voisins, le ministre délégué a rappelé que le Royaume du Maroc a accordé une importance particulière à la dimension humanitaire, comme en témoigne la mise en place, à l’initiative de SM le Roi Mohammed VI, d’un hôpital de campagne à la frontière syro-jordanienne qui a assuré depuis sa création en août 2012 plus d’un million de prestations. De même, le Maroc a accueilli des milliers de frères syriens sur le territoire national témoignant ainsi sa solidarité envers eux dans les circonstances difficiles qu’ils traversent.

Le ministre délégué a souligné que la conjugaison des efforts intérieurs dans un climat de concordance nationale et de consensus, ainsi que la contribution de la communauté internationale pour instaurer la sécurité et la stabilité sont nécessaires pour la création des conditions favorables au décollage économique et social du Liban ainsi que pour attirer les investissements étrangers afin de répondre aux aspirations du peuple libanais frère pour un avenir meilleur.

Et de conclure que cette conférence qui se tient après la réunion à Paris du Groupe international de soutien au Liban, en décembre 2017, intervient dans une conjoncture régionale sensible, ce qui en fait un maillon essentiel dans le processus du renforcement de la sécurité dans la république libanaise sœur, et un élément important pour l’instauration de la paix et la sécurité dans la région.

La délégation marocaine prenant part à la Conférence Rome II était composée également de l’ambassadeur du Maroc en Italie, Hassan Abouyoub, ainsi que d’un représentant du ministère des Affaires étrangères et de la Coopération internationale.