Monde: Iran, un ancien vice-président incarcéré pour corruption

L’ancien vice-président iranien, Hamid Baghaï, condamné en décembre à 15 de prison pour des faits de corruption, a été incarcéré mardi, ont annoncé des médias iraniens.

Agé de 48 ans, Baghaï a été vice-président de l’ultraconservateur Mahmoud Ahmadinejad avant de devenir son directeur de cabinet pendant le deuxième mandat de ce dirigeant populiste, en fonction de 2005 à 2013.

Les deux hommes sont très proches. Poursuivi pour détournement et prise illégale d’intérêts lors de diverses transactions publiques, Baghaï a été condamné en décembre à 15 ans de prison.

« Des policiers ont appréhendé et transféré le condamné à la prison », a annoncé le parquet général et révolutionnaire de Téhéran cité mardi par l’agence Fars. Baghaï avait été emprisonné sept mois en 2015 pour des raisons qui n’ont jamais été rendues publiques.

>> A lire aussi: 13.000 cas de corruption ont été dénoncés l’année dernière

Alors qu’il était encore en fonction, il avait fait l’objet d’une enquête pour des irrégularités. Candidats pour concourir à la présidentielle de mai 2017, Ahmadinejad et Baghaï ont tous deux été interdits de se présenter par le Conseil des gardiens de la Constitution, chargé de valider les candidatures aux élections.