Le Mali reconnaissant au Maroc pour son appui dans la gestion de la crise politique malienne

Le Mali est reconnaissant au Maroc pour son appui dans la gestion de la crise politique malienne, a déclaré jeudi à Rabat, le Premier ministre malien, Soumeylou Boubeye Maïga qui coprésidait avec le Chef du gouvernement, Saâd Eddine El Othmani, une réunion à l’occasion de la visite qu’il effectue dans le Royaume à la tête d’une importante délégation.

« Le Mali demeure reconnaissant du soutien précieux du Maroc, notamment son assistance humanitaire, politique et diplomatique au sein du Conseil de sécurité de l’ONU », a souligné le Premier ministre malien.

Les deux pays développent une coopération qui se distingue par son dynamisme, sa densité et sa diversité, a insisté M. Boubeye Maïga, rappelant que la visite du Roi Mohammed VI en 2014 au Mali et celle du président malien au Maroc ont constitué des « tournants majeurs et décisifs » dans le renouveau et le repositionnement de la coopération bilatérale.

Il s’est, à cet égard, félicité de la concrétisation, depuis ces visites, des engagements pris et des initiatives nouvellement engagées, faisant savoir que son pays se réjouit des progrès importants dans le domaine de l’insémination artificielle des animaux grâce au soutien personnel du Roi qui a gracieusement offert une importante quantité de doses et assuré la formation au Maroc de spécialistes maliens dans ce domaine.

Le gouvernement malien sollicite la poursuite de ce programme pour l’amélioration de la race bovine et le traitement approprié de la production laitière, a indiqué M. Boubeye Maïga, ajoutant : « Le fleuron emblématique de la coopération maroco-malienne se concentre, sans nul doute, dans les secteurs bancaire et de la télécommunication, en tant qu’exemple du partenariat exemplaire sud-sud ».

La persistance du terrorisme, du crime transfrontalier et la gestion des flux migratoire dans la région sahélo-saharienne demeure une source de préoccupation, d’où la nécessité de mutualiser les efforts comme jamais auparavant pour apporter les meilleures réponses à ces défis, a insisté le Premier ministre malien.

Après la signature de plusieurs d’accords portant sur divers domaines: transport, emploi, logistique, militaire, notamment, Boubeye Maïga a ajouté : « Nous nous sommes accordés sur la nécessité de développer davantage nos relations économiques pour qu’elles soient à la hauteur de nos relations séculaires et des échanges déjà assez importants entre les acteurs économiques et sociaux de part et d’autre ».

La visite du premier ministre malien dans le Royaume a été l’occasion de discuter de plusieurs questions bilatérales, régionales et d’autres d’intérêt commun, que ce soit sur le plan de la sécurité régionale ou sur le plan de l’intégrité territoriale du Maroc et du Mali, a souligné de son côté le chef du gouvernement.

A lire aussi:
Le Président Boubacar Keïta remercie le Roi Mohammed VI pour la formation de 500 imams maliens au Maroc