Hommage, à l’ancien ministre de la Justice Mohammed Drissi Alami Machichi

Un hommage a été rendu, vendredi soir à Rabat, à l’homme politique marocain et ancien ministre de la Justice Mohammed Drissi Alami Machichi, en présence d’une pléiade de personnalités politiques et juridiques.

Organisée à l’initiative du ministère de la Justice, cette soirée a été ponctuée par la présentation d’une série de témoignages, qui ont salué les contributions de M. Drissi Alami Machichi et son rôle pionnier dans le secteur de la justice marocain.

A cet égard, le ministre de la Justice Mohamed Aujjar a indiqué que M. Drissi Alami Machichi a rendu de grands services au monde de la justice, en vue de le hisser à un niveau supérieur.

« M. Drissi Alami Machichi est une personnalité unique à plusieurs facettes, associant à la fois l’académicien, le chercheur émérite, le juriste éclairé, le grand savant et l’auteur incontournable, dont l’œuvre reflète sa culture approfondie », a affirmé M. Aujjar, ajoutant que l’ancien ministre a été le premier à mettre en place des tribunaux administratifs, qui ont marqué un saut qualitatif dans l’histoire de la justice dans le Royaume.

Pour sa part, le président délégué du Conseil supérieur du pouvoir judiciaire, Mustapha Farès a fait remarquer que M. Drissi Alami Machichi est un excellent juriste, un politicien honnête et un homme de médias éclairé, qui a marqué de ses empreintes les différents piliers de la justice, précisant que son parcours est à même d’inspirer une nouvelle génération de penseurs, de juristes et de professionnels qui lui emboîteront le pas et iront dans la même lignée.

>>Lire aussi : Agadir commémore le 58ème anniversaire de sa reconstruction

De même, M. Farès a mis en relief le parcours humain, professionnel et scientifique de M. Drissi Alami Machichi, saluant le dévouement et le sens de responsabilité qui les caractérisent.

De son côté, le Procureur général du Roi près la Cour de Cassation, président du Parquet, Mohamed Abdennabaoui a indiqué que M. Drissi Alami Machichi a touché au droit, à la littérature, à la langue, à la jurisprudence et à la philosophie, louant, par la même occasion, son éloquence et la valeur ajoutée qu’il a apportée au domaine de la justice.

Quand il était à la tête du ministère de la Justice, M. Drissi Alami Machichi n’a hésité aucunement à ouvrir les dossiers épineux, a fait remarquer le président du Parquet, mettant l’accent sur le regard philosophique qu’il portait sur les différentes questions.

Pour sa part, M. Drissi Alami Machichi a loué cette initiative qui célèbre ses parcours, considérant les actions qu’il a réalisées comme un devoir national.

A l’issue de cette cérémonie, un documentaire a été projeté sur la mémoire historique de l’édifice abritant le ministère de la Justice, ainsi qu’un album photo des anciens ministres de la Justice.