Maroc-Qatar: ces innombrables leviers de coopération

L’échange de points de vue sur des propositions de projets de partenariat pour le renforcement des investissements a été au centre d’une séance de travail tenue, mercredi à Doha, entre une délégation marocaine de 27 hommes d’affaires et les responsables de l’Autorité qatarie de l’investissement, Fond souverain qatari dédié à la promotion des investissements aux niveaux local et international.

Lors de cette rencontre qui s’est déroulée en présence de l’ambassadeur du Maroc au Qatar, Nabil Zniber, les deux parties ont fait part de leur aspiration à édifier des partenariats dans des domaines d’affaires qui répondent aux besoins du marché dans les deux pays et qui accompagnent la dynamique et les mutations du marché sur les plans local et régional

Dans ce sens, la délégation marocaine a appelé à réfléchir sur la possibilité d’intégrer les partenariats que les deux parties pourraient construire avec d’autres partenaires, dans le cadre de la coopération Sud-Sud, notamment en prenant en compte la profondeur africaine du Royaume et ce pour valoriser le potentiel prometteur du continent africain.

>>Lire aussi : Des hommes d’affaires marocains en prospection au Qatar

Les membres de la délégation marocaine ont exposé des propositions de projets à réaliser au Maroc et à l’étranger, dont certains sont prêts et d’autres en cours d’étude d’utilité et qui constituent des partenariats rentables d’investissement pour les parties prenantes.

A cet égard, le chef de service du développement à l’Autorité qatarie d’investissement, Cheikh Mohammed Mansour Al-Thani, a demandé aux opérateurs marocains de fournir à l’Autorité , via l’Ambassade du Maroc, des études de projets pour trouver des investisseurs ou des partenaires d’investissement.

Et d’ajouter que la réunion de la haute commission mixte entre les deux pays, en mars prochain, sera une occasion pour mettre la lumière sur les aspects juridiques et organisationnels qui offriront davantage de garanties pour ce type de partenariat d’investissements entre les deux parties.

Par ailleurs, la délégation marocaine a visité les fermes Baladna (environ 50 km du nord de Doha), qui, selon ses fondateurs, représentent une concrétisation de l’aspiration à contribuer à l’autosuffisance en lait et en produits laitiers.

Arrivés lundi à Doha, les hommes d’affaires marocains ont pris part mardi à des rencontres avec leur homologues qataris pour explorer les opportunités d’investissements .

La délégation d’hommes d’affaires marocains représentant divers secteurs d’activité, est actuellement en visite de quatre jours dans la capitale qatarie, à l’initiative de l’ambassade du Royaume à Doha et en partenariat avec l’Association marocaine des Exportateurs.