Le Maroc à la 81ème place des pays les moins corrompus du monde

 Selon Transparency International, l’indice de perception de la corruption cette année souligne que la majorité des pays font peu ou pas de progrès pour mettre fin à la corruption.

L’indice, qui classe 180 pays et territoires selon leurs niveaux perçus de corruption dans le secteur public. Pour utiliser une échelle de 0 à 100, où 0 est hautement corrompu et 100 est très propre. Cette année, l’indice a révélé que plus des deux tiers des pays obtiennent un score inférieur à 50, avec un score moyen de 43.

Le Maroc obtient 40 points sur une possibilité de 100. En 81ème position, le Maroc gagne seulement 2 point en 5 ans. Ce qui le place à la même position que l’Inde, la Turquie et le Ghana, juste derrière la Chine et la Serbie, et devant le L’Argentine et le Bénin.

>>Lire aussi : Lutte contre la corruption: Aujjar et les 60 projets…

Cette année, la Nouvelle-Zélande et le Danemark se classent au premier rang avec des scores de 89 et 88 respectivement. La Syrie, le Soudan du Sud et la Somalie se classent au premier rang avec des scores de 14, 12 et 9 respectivement. La région la plus performante est l’Europe de l’Ouest avec un score moyen de 66. Les régions les moins performantes sont l’Afrique subsaharienne (score moyen 32) et l’Europe de l’Est et l’Asie centrale (score moyen 34).

« Les campagnes de dénigrement, les actes de harcèlement, les actions en justice et les obstacles bureaucratiques sont autant d’outils auxquels certains gouvernements ont recours pour tenter de faire taire ceux qui luttent contre la corruption, » ajoute Patricia Moreira. « Nous exhortons les gouvernements qui se cachent derrière des lois restrictives à les révoquer immédiatement et à promouvoir une plus grande participation citoyenne.»