Islande: L’interdiction de la circoncision

Le projet de loi relatif à l’interdiction de la circoncision a été présenté au Parlement islandais. Les communautés religieuses craignent que ce texte, s’il est adopté, crée un précédent. 

En cas d’adoption du projet, l’Islande sera le premier pays européen à interdire la circoncision.

Selon le projet, soutenu par les partis au Parlement mais pas encore voté, toute circoncision pratiquée sur des individus en dessous de la majorité doit être justifiée par des motifs de santé. La violation de l’interdiction entraînera une condamnation pouvant aller jusqu’à 6 ans d’emprisonnement.

A contrario, toute personne majeure, pourra dès qu’elle le souhaite, recourir à la circoncision.

Le projet assimile la circoncision à l’excision et considère que la pratique constitue une violation des droits des mineurs masculins. Les opérations de circoncision, réalisées dans des conditions non stériles, à domicile notamment, sans anesthésie et sans personnel de santé, augmentent le risque d’infection mortelle et conduit à la souffrance des jeunes, précise la même source.

Les membres des communautés musulmanes et juives de l’île craignent que le projet constitue un autre exemple d’antisémitisme et d’islamophobie, tout comme ce fut le cas lors des tensions engendrées par les sujets relatifs à la viande halal/cacher et au port de la burqa.

Les autorités religieuses craignent que d’autres pays emboîtent le pas de l’Islande. «Criminaliser la circoncision est une mesure très grave, qui soulève une profonde inquiétude» fustige le cardinal Reinhard Marx, président de la Commission des épiscopats de la communauté européenne dénonçant une «attaque dangereuse». Des manifestations sont à prévoir de la part des deux communautés qui déplorent l’interdiction de la circoncision qui constitue, une «violation de la liberté religieuse».

Qualifiée de «tradition archaïque» par certains politiciens islandais, l’interdiction de la circoncision pourrait s’étendre, en cas d’adoption du projet, à d’autres pays scandinaves.

Dans le monde un homme sur trois est circoncis, majoritairement pour des motifs culturels et religieux. Enfin, 1500 musulmans et près de 250 juifs vivent en Islande, qui compte au total 336 mille habitants.