L’initiation des personnes à besoins spécifiques à la culture du respect du code de la route est primordiale

L’initiation des personnes à besoins spécifiques à la culture du respect du code de la route s’avère primordiale, a indiqué, mardi à Sala Al Jadida, le directeur du Centre National Mohammed VI des Handicapés (CNMH), Khalid Benhassan.

Lors d’une journée de sensibilisation pour la consolidation de la conscience autour du respect du code de la route chez les personnes en situation de handicap et leurs familles, M. Benhassan a souligné la nécessité de développer les compétences des personnes en situation de handicap, notamment celles liées à la culture du respect du code de la route.

M. Benhassan s’est également félicité de la politique mise en place au Maroc ayant réalisé d’énormes avancées dans le domaine de la protection de cette catégorie sociale.

Il a rappelé dans ce cadre l’intégration de la composante de la « Formation continue et professionnelle » parmi les axes et les missions du CNMH en vue d’élargir le panier de ses prestations et services, ajoutant que « c’est dans ce cadre que le Centre mène ses activités de sensibilisation au respect du code de la route ».

>>Lire aussi : Maroc: 89 998 accidents de la circulation enregistrés en 2017

M. Benhassan a, par ailleurs, relevé que les personnes à besoins spécifiques sont des usagers de la route qui « doivent bénéficier aussi de rencontres de formation et de sensibilisation » ainsi que d’activités favorisant la lecture, l’écriture et la compréhension des termes employés dans le code de la route et d’autres pratiques visant la réduction du taux de mortalité due aux accidents de la circulation.

« Le CNMH a développé une approche pour l’appui à la scolarisation et l’intégration sociale adaptée aux personnes en situation de handicap », a soutenu le directeur du CNMH, notant que la protection et le respect de ces personnes passent essentiellement par la prévention, à travers des exercices et actions pratiques sur la sécurité routière afin d’inculquer aux personnes prises en charge par le Centre les bons gestes de prévention contre les accidents de la circulation.

Le programme de cette journée, qui s’inscrit dans le cadre de l’amélioration des services pédagogiques à travers l’adoption d’outils permettant la prise en charge de cette catégorie, comprend une conférence, des activités ludiques et des compétitions pédagogiques en matière de sécurité routière et du comportement à adopter.

Cette rencontre de sensibilisation, organisée en partenariat avec le Comité national de prévention des accidents de la route, la Direction générale de la sûreté nationale et plusieurs associations œuvrant dans ce domaine, se veut un moment de réflexion et de concertation entre l’ensemble des intervenants œuvrant dans le domaine de la sécurité routière, outre le renforcement de la prise de conscience chez les usagers de la route souffrant d’un handicap.