Vente de gaz: Netanyahu se félicite de la signature du contrat historique avec l’Égypte

Benyamin Netanyahu a annoncé hier, lundi 19 février, la signature d’un contrat « historique » pour la fourniture de gaz naturel à l’Égypte.

« Cela va rapporter des milliards dans les coffres de l’État » affirme t-il.

Selon un communiqué du groupe énergétique Delek, le montant du contrat devrait atteindre 15 milliards de dollars. L’accord a été conclu par un consortium, comprenant Delek et le groupe américain Noble Energy, avec la compagnie égyptienne Dolphinus, concernant la fourniture de 64 milliards de m3 de gaz extrait des champs offshore Leviathan et Tamar en Méditerranée, a précisé Delek. « Cet accord va permettre de renforcer la position d’Israël comme acteur central dans la région sur le marché de l’énergie », a pour sa part affirmé Youval Steinitz.

Après la signature de l’accord, la question de l’itinéraire emprunté pour transporter le gaz et des infrastructures nécessaires devrait être examinée au cours de futures négociations.

L’une des options est de recourir à un pipeline qui était utilisé jusqu’en 2011 et via lequel l’Égypte exportait du gaz vers la « Palestine occupée ». Cette ligne peut être restaurée et réutilisée. Il se peut également qu’un nouveau pipeline soit créé, comme celui qui est en train d’être construit entre l’Égypte et la Jordanie.

Il y a pour le moment des discussions sur les infrastructures de transport de gaz et il est possible que les exportations de gaz commencent à partir de l’année prochaine et qu’elles se poursuivent jusqu’en 2030.

Le régime de Netanyahu a chaleureusement salué cet accord. Netanyahu qualifie cet accord d’historique et il ajoute que le jour de la signature était un jour de fête.

La Jordanie et l’Égypte sont les deux seuls pays arabes à avoir signé un traité de paix avec Israël.