Grave pénurie de sang au Maroc: une caravane pour collecter 4.500 poches

Le stock national couvre à peine cinq jours de besoins en sang. Une caravane nationale de collecte a donc été organisée pour surmonter cette pénurie.

Les détails.

Vendredi 16 février, le stock en sang des hôpitaux nationaux pouvait à peine couvrir les besoins sur cinq jours, affirme Mohamed Benaajiba, directeur du Centre national de transfusion sanguine et d’hématologie, dans une déclaration à Assabah qui le cite dans son édition de ce mardi 20 février. S’exprimant à l’occasion du lancement, lundi, de la caravane nationale du don de sang, il a précisé que cette quantité était insuffisante, sachant que le stock minimum devrait répondre aux besoins de 7 jours.

Le même responsable a ajouté que l’utilisation des dérivés du sang, dans les diverses thérapies, avait enregistré une hausse de 22%, alors que le nombre des donneurs avance en moyenne de 6% chaque année, depuis 2012 (308.400 selon les derniers chiffres). Autant dire que les hôpitaux souffrent de pénuries chroniques.

Anass Doukkali, le ministre de la Santé, indique, pour sa part, que la caravane qui va sillonner les cinq régions, du 19 février au 25 mars, ambitionne d’atteindre un stock de sécurité en sang égal ou supérieur à 7 jours de consommation, ou l’équivalent de 4.500 poches de sang. L’autre but de cette initiative est de promouvoir la culture du don de sang, écrit Assabah.

Pour sa part, Al Ahdath souligne que la caravane cible une population en bonne santé âgée entre 18 et 65 ans. Et le quotidien de rappeler, en citant le directeur du Centre de transfusion et d’hématologie, que le stock de sang diminue pour atteindre des seuils critiques durant l’été, les vacances scolaires et les jours fériées pour fêtes religieuses.