Accident de Tanger: funérailles officielles pour une victime qui venait juste de se marier

Une jeune femme, qui comptait parmi les six personnes ayant péri dans la collision entre un train et un minibus à Tanger, samedi dernier, a été inhumée la même nuit à Khemisset.

Lors de funérailles officielles, il lui a été rendu un dernier hommage, moins d’un mois après son mariage.

Le Maroc a été endeuillé, samedi matin, par un dramatique accident, à Tanger, entre un train se rendant au port de Tanger-Med et un minibus transportant le personnel d’une entreprise de câblage sise dans la zone industrielle de Tanger. 6 personnes y ont trouvé la mort et 14 autres ont été plus ou moins grièvement blessées.

Le roi Mohammed VI a aussitôt envoyé des messages de condoléances aux familles des victimes et pris en charge l’ensemble des frais funéraires des personnes décédées et les soins des personnes blessées. Il a également ordonné la mise en place d’une commission d’enquête chargée de déterminer les circonstances exactes qui ont conduit à cet accident meurtrier.

L’une des victimes de ce drame, nous apprend Al Akhbar dans son édition de ce mardi 20 février, a été enterrée dans la nuit de samedi à Khemisset, sa ville natale, lors de funérailles émouvantes auxquelles ont assisté les autorités administratives et militaires, ainsi que les élus de la ville, en plus de la famille, des proches et de nombreux habitants de Khemisset. C’est le gouverneur de la ville, Mansour Kartah, qui présidait le cortège funèbre.

Al Akhbar nous apprend que F.B (initiales de la défunte, 32 ans) venait de convoler en justes noces il y a juste quelque trois semaines, avant de regagner récemment son lieu de travail, à Tanger, où elle exerçait depuis 6 ans dans une usine de câblage de la zone industrielle de Mghogha. Il régnait une immense émotion au sein du cortège funèbre qui accompagnait F.B vers sa dernière demeure.